Les Forums | Santé

[ Poster une nouvelle discussion]   [ Tous les sujets]   [Tous les forums

Message d'origine de la discussion

"Parcours pré et post chirurgie bariatrique"

Envoyé par lalie92370 le 08/07/2016 14:49
Bonjour à tous.

J’ai longtemps hésité à faire part de mon expérience et puis finalement me revoilà !!

Ce post s’adresse principalement aux personnes en obésité massive ou morbide dans le parcours pré et post opératoire ou qui envisagent d’avoir recours à la chirurgie bariatrique.

Je suis rentrée dans le parcours en janvier 2015 après des années de galères de régimes et de multiples hospitalisations. Malgré des co-morbidités très importantes, j’ai continué à m’enfoncer dans cette spirale infernale. Il a bien fallu à un moment que je me rende compte que je ne pouvais plus y arriver seule et qu’il fallait prendre une décision radicale si je voulais ne pas trop raccourcir mon espérance de vie.

Et curieusement, à partir du moment où j’ai pris cette décision, pas une seule fois que suis revenue dessus. Au point même que je me demande encore pourquoi je n’ai pas pris cette décision plus tôt … bêtise quand tu nous tiens … Enfin, ce qui est fait est fait …

J’ai été prise en charge par une équipe pluridisciplinaire d’un CHU. J’y ai effectué tous les examens (et croyez moi, il y en a un sacré paquet !!). J’ai dû dans l’intervalle m’engager dans une prise en charge psychologie, indispensable voire obligatoire. Après ce parcours du combattant et la réunion de concertation pluridisciplinaire, nous avons enfin retenu une date. Et c’est ainsi que j’ai été opérée le 3 décembre d’une sleeve gastrectomie par trocard unique. Durée de l’intervention : 50 minutes. Pas de complications. Pas de douleur. Scanner à J+2 impeccable … J’ai été transférée dans un SSR le 7 décembre pour entreprendre ma réadaptation alimentaire qui s’est formidablement bien passée en dehors bien sûr d’une fatigue assez importante et de quelques nausées. Et le 31 décembre, je suis sortie de la clinique en ayant repris une alimentation normale mais forcément avec des petites quantités.

Il n’en reste pas moins que j’ai perdu très lentement. A peine un mois après la chirurgie je n’avais perdu « que » 7 kg. Je suis passée par des phases de découragement importantes parce que je ne voyais pas mon poids descendre malgré tous mes efforts que je me demandais si ça n’allait pas tourner à l’échec. Puis, les choses se sont mises en place et le poids a commencé à descendre de façon régulière mais lentement. A ce jour, je suis à – 36 kg. Ce n’est pas si mal si on considère les difficultés qui sont les miennes. Mais ce qui m’a le plus surprise c’est que justement, je ne suis pas retombée dans les bras de mes vieux démons et ce sans difficultés, enfin du moins jusqu’ici. Néanmoins, il m’arrive de craquer de temps en temps mais plus pour les mêmes choses et forcément en moindre quantité.

Le plus étonnant dans cette histoire c’est que je ne suis plus au régime, dans le sens dans lequel on l’entend. Je n’hésite pas à me faire plaisir et ne m’interdit rien, sauf tout ce qui est gazeux ou pétillant. Je ne saute aucun repas, j’ai mis les collations en place, je ne bois pas en mangeant et je m’efforce de prendre mon temps et de bien mâcher.

Et ce sont des conseils de base que l’on pourrait également prodiguer aux personnes qui n’ont pas de problème particuliers mais qui veulent seulement être en bonne santé et ne pas prendre de poids.

Pour autant, je suis loin d’être sortie d’affaire parce qu’il y en a encore beaucoup à perdre et beaucoup de travail à faire pour que les bonnes habitudes deviennent naturelles. Et mine de rien, ce n’est pas si simple. C’est une lutte de tous les jours contre moi-même parce que ce n’est pas seulement une modification d’une alimentation qui est en jeu ici mais un changement radical de vie et de la capacité à l’affronter dans tout ce qu’elle a de plus difficile mais aussi de meilleur parce que justement, on en a perdu le goût …

Si j’avais un seul conseil à donner, si tant est que je sois qualifiée pour en donner, si vous décidez de rentrer dans le parcours, faites-vous prendre en charge par une équipe pluridisciplinaire digne de ce nom. Ce n’est pas juste un acte opératoire mais une prise en charge globale sur plusieurs années. C’est indispensable pour mettre tous les atouts de votre côté.

De plus, on ne cesse de le dire, ces chirurgies ne sont en rien un miracle, loin s’en faut. Ce n’est qu’un coup de pouce dans processus d’échec thérapeutique et c’est à nous de faire le travail. Si vous ne le faites pas correctement et que vous vous laissez aller, la sanction sera immédiate, ne vous faites aucune illusion.

Enfin et c’est peut-être le plus important, accordez-vous le droit d’être égoïste et de penser d’abord à votre santé. C’est votre vie, pas celle de vos enfants ou de votre conjoint, ni celle de vos amis ou collègues ou de votre patron. Lorsque vous serez 6 pieds sous terre il sera trop tard pour y penser. On ne peut pas rendre son entourage heureux si on n’est pas bien soi-même. Alors, oui, ça demande un énorme courage et de prendre des décisions difficiles et radicales personnelles voire professionnelles, parfois contre l’avis de votre entourage qui pense à votre place.

Il ne faut pas oublier non plus que la chirurgie n’est pas forcément la réponse et que parfois la médecine n’a pas de solution à proposer.

Voilà, ce n’est que ma modeste expérience mais je pense que certains d’entre vous s’y reconnaîtront un peu et je me ferai un plaisir de partager avec vous ou de répondre à vos éventuelles questions en messagerie privée pour ceux qui le souhaiteraient.

En tout état de cause, je souhaite aux personnes qui sont déjà dans le parcours beaucoup de courage et une vie meilleure.

P.S : Parce qu’il faut bien voir le bon côté des choses, je ne vous raconte pas les économies que j’ai faites en faisant mes courses différemment et que maintenant, je ne coute pas très cher au restaurant parce qu’une fois que j’ai mangé une entrée, et bien, il n’y a plus rien qui rentre et qu’en plus, je ne peux pas boire en mangeant, à part peut-être un café gourmand en guise de dessert et encore !! Vive les doggy bag !!
enveloppe Lui écrire en privé

Liste des réponses

Contenu des réponses

"Merci Lalie"

Envoyé par virage le 09/07/2016 00:30
merci pour ce témoignage super complet, clair; je me sens concernée alors
enveloppe Lui écrire en privé

"Merci jeune fille !!"

Envoyé par lalie92370 le 12/07/2016 09:29
je dis jeune fille parce que franchement, si j'en crois votre profil, vous ne faites pas du tout votre âge !!

Je suis jalouse ! c'est quoi votre secret pour garder ce teint de jeune fille à 116 ans

Cela étant, dommage que ce post ne trouve pas plus d'échos ... mais bon, c'est comme ça

En tout cas, merci à tous ceux qui l'ont lu
enveloppe Lui écrire en privé

"Lalie"

Envoyé par virage le 12/07/2016 21:13
bonsoir Lalie tu sais ya plein de gens qui lisent et n'osent/ ne savent pas quoi répondre; et c'est vrai que c'est bien dommage parce que ce sujet (délicat car c'est une décision importante) doit interroger beaucoup d'entre nous..
je te demanderai sûrement des trucs en MP si tu es d'accord.

PS : je sais que je fais pas mon âge mais si je mets le vrai, on ne croit pas (soit je fais bcp plus jeune, ou alors je suis trop vieille )
enveloppe Lui écrire en privé

"et oui ..."

Envoyé par lalie92370 le 12/07/2016 21:35
Y a toujours un truc qui va pas !!

Trop grand ou pas assez
Trop gros ou pas assez
Trop jeune ou trop vieux
Trop blond, trop brun, trop roux ... ou pas assez
Trop blanc ou pas assez
Trop black ou pas assez
Tu en dis trop ou pas assez
Tu en fais trop ou pas assez
Trop honnête ou pas assez
Trop intelligent ou pas assez
trop de seins, de cul, de ventre (la liste n'est pas exhaustive) ... ou pas assez ! (si si, ça déjà vu !! )
Trop libre ou pas assez
Trop "coquine" ou pas assez
Trop intello ou pas assez
Trop exigeante ou pas assez

La liste est sans fin ...

A bientôt en messagerie privée ... ce sera avec plaisir


enveloppe Lui écrire en privé

"Merci Lalie"

Envoyé par virage le 13/07/2016 01:17
à bientôt
enveloppe Lui écrire en privé

"merci pour cette explication"

Envoyé par zabeille07 le 10/09/2016 07:39
j'en suis au stade de la premiere consultation avec le chirurgien alors ce temoignage tres complet m'a assurer de poursuivre cette route. ce que je retiens de la plupart des temoignages c'est pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt! et aussi le changement psychologique qui est entrainer par le changement physique. mes 50 ans me foutent le moral a zerro mais j'espere que c'est un nouveau depart avec la sleevectomie.
a bientot
Laura
enveloppe Lui écrire en privé
 
creer un compte