Les Forums | Ma vie, mon corps

[ Poster une nouvelle discussion]   [ Tous les sujets]   [Tous les forums

Message d'origine de la discussion

"Sleeve, parcours d'un rond"

Envoyé par Krisloo le 01/09/2016 20:24
Bonjour à tous,

J'aimerais vous partager mon expérience. Car après avoir lu le forum, peu d'hommes partagent leur expérience. Je débute le parcours pour l'intervention sleeve à l’hôpital Molière à Bruxelles.

Mais avant d'aller plus loin, je pense qu'il est intéressant d'expliquer mon surpoids. J'ai commencer à grossir vers l'age de 9-10 ans. J'ai très mal vécu cette période, comme vous imaginez; il n'est pas facile de grandir et être un adolescent gros.

Mon premier 'régime' fut lancé vers 17 ans. J'ai certes perdu du poids mais après quelques mois j'ai repris les kilos perdus plus la tva. J'ai ensuite fais plusieurs fois ces régimes yoyo.

J'avoue que j'assume beaucoup mieux mon surpoids depuis l'age adulte. Quasi plus aucun complexe.... Alors pourquoi cette intervention? Tout simplement à cause des 'effets secondaires' du surpoids. J'ai des apnées du sommeil (je dors avec une assistance respiratoire), douleurs aux articulations (chevilles, genoux) maux de dos, boutons dans les parties du corps exposées aux frottements, de moins en moins de souffle même si j'ai arrêter de fumer depuis mars mais avec en contre partie une grosse prise de poids.

J'ai donc entamer les démarches après les conseils de mon médecin traitant.

Il y a deux jours j'ai eu le premier contact avec le chirurgien, aujourd'hui j'ai eu le premier contact avec la psychologue. Les prochains rdv sont agendés.

Je viendrais écrire un petit mot au fur à mesure de l'avancement de la procédure.
enveloppe Lui écrire en privé

Liste des réponses

Contenu des réponses

"sleeve ou bypass"

Envoyé par JOLIENAT059 le 11/09/2016 15:44
moi j'ai commencé le parcours pour faire soit une sleeve soit le bypass
chez nous il y a un suivi d'un an avant toute opération
j'ai terminé le groupe de psy, l'éducation physique et attends pour passer devant la nutritionniste et la psy en individuel prochainement
dans quelques mois je vais savoir quelle opération je vais avoir
pour moi le bypass serait le mieux on verra ce qu'ils décideront
enveloppe Lui écrire en privé

"Bravo..."

Envoyé par OldGentleman77 le 12/09/2016 09:51
j'ai fait cette opération en 2012 et je me reconnais exactement dans les maux que tu évoques (mal de dos, apnée etc...) que j'avais avant .
J'ai perdu environ 65 kg grâce à cela et aussi l'année dernière avec la gastroplastie (retirer le morceau de peau du ventre disgracieux) . Je peux juste dire pour mon cas, car chaque cas est différent, que c'est une nouvelle vie maintenant. Je te conseille juste, si je peux me permettre, de continuer à voir un psy après l'opération afin de mieux accepter le nouveau corps.

Encore bravo et bonne continuation
enveloppe Lui écrire en privé

"Coucou"

Envoyé par minettecherie le 14/09/2016 20:31
Alors, il y a plus de femmes opérées ici car plus de rondes que de ronds aussi.

Toutes les démarches semblent identiques dans les bons services de prise en charge globale.

Et je crois que suivre une thérapie d'un an avant et surtout après est ultra nécessaire, pour ce que j'ai vu de personnes n'ayant pas eu cette patience, le prix à payer psychologiquement et émotionnellement est exorbitant.

Pour ma part, j'avais simplement fait un rééquilibrage alimentaire en 2003, qui a permis de perdre 37 kilos en 18mois environ, avec beaucoup de marche et de natation à côté, pour remuscler en même temps, ce qui a limité la peau distendue.
Pour des raisons de santé, il y a 5 ans et un mois, j'ai du prendre de la cortisone à haute dose et repris quasi tout en mode yoyo selon les période d'arrêt de cortisone et de reprise.

Mais depuis un an, j'ai entrepris de reprendre la main sans passer par la case chirurgie, que je ne veux pas envisager à titre personnel; je me permets de te lister mes recettes à moi, des fois que tu y pioches ou non des idées pour toi !

- recours à la sophrologie et au magnétisme, qui se sont révélées tip top sur le long terme, pour apprendre à faire le vide intérieur et gérer les tensions affectives.

pour l'histoire, je visais l'arrêt de la cortisone progressif sur trois mois il y a un an et j'ai recouvré 90% de mes facultés respiratoires (supérieures à la normale dixit le pneumo, merci les années de natation de pré compétition et de chant)

- reprise de la marche avec une activité pro plutôt physique l'année passée

- trouver le lieu où on se sent bien... cela compte pour beaucoup dans l'équilibre de vie pour soutenir le changement.
pour moi, retour dans mon cocon francilien où mes racines sont implantées en partie. pour d'autres, cela peut être de renouer avec un endroit qu'on aime

- reprise d'une alimentation plus orientée sur les légumes, avec moins de gras et de sucre (ya pas de miracle, c'est les bases)et surtout moins de viande, limitation de viande rouge à une (voire deux) fois par mois.

- depuis Six mois... yoga régulièrement (méthode Pilates il y a des années déjà, ce qui m'a permis de conserver souplesse des articulations)

- une alimentation bien plus saine avec produits bio pour la majorité,

- suppression des produits industriels et réapprentissage de la lecture des étiquettes (bannir le gluten, lactose, les E, le glucose-fructose = sirop de blé, tout ce qui dope la glycémie)

- passage à un régime végétarien et protéines animales sous labels rouges ou bio sinon rien.

- Objectif fixé :
l'été prochain, une randonnée en terrain accessible pour me réapproprier mes limites sur 3 jours de marche intensive et camping.

- Donc... marche régulière d'une heure minimum (2 quand on fait AR) tous les weekends

- reprise de l'aquagym avec des voisineux de mon ptit voisinage

- méditation de pleine conscience, avec un groupe de méditation, un vendredi soir par mois

Ce sont mes recettes, qui m'aident à me recentrer et à canaliser mon énergie sur les bonnes destinations.

le yoga, la marche, la natation, le chant... cela influe notamment sur ma respiration, et à réapprendre justement à bien respirer.

Ce faisant, le gainage des muscles profonds abdominaux se fait en douceur. (C'est le deuxième effet kiss cool).

Bon... après... forcément, devant l'ampleur de la tâche pour moi, c'est une sorte de gros challenge car j'ai eu dix belles années de plénitude ronde et ferme... Et c'est moins facile à 40 qu'à 30 ans.
Mais je me dis... c'est le moment !

Je pense que peut-être je consulterai pour apprendre à équilibrer mon alimentation, notamment les protéines végétales, car en fait, je ne calque pas du tout ma transition sur ce que je mangeais avant. Sinon, c'est un peu faussé le truc.

C'est un changement drastique et qui me convient, mais qui n'est pas compatible facilement socialement, à part avec mon ami acupuncteur et végétarien ou des gens qui sont dans la même dynamique ou Virage, qui partage mon délire.

Donc, je fais forcément des écarts en vie sociale, pour ne pas emmerder le monde.

Voilà, moi je serais intéressée de savoir comment cela se passe pour toi en Belgique...

PArce que pour avoir vécu longtemps din ch'nord, je peux te dire que résister aux pralines de chez Vereecke à Menen, aux gaufres, à la Chantilly et aux tranches amandes de la Grand Place...

RESPECT !

Bisettes*
Minette-kes
enveloppe Lui écrire en privé

"sleeve faite"

Envoyé par olithe le 30/09/2016 20:10
Bonjour, j'ai terminé le parcours au mois d'avril 2016.
Je gère un bloc opératoire dans un établissement privé à Montluçon où un chirurgien digestif vient de s'installer et sa spécialité et la chirurgie bariatrique.
J'ai eu mon intervention le 28 juin 2016. Sa première patiente dans notre établissement et celà s'est très bien déroulé.
En post-opératoire, quelques douleurs du au gaz de la coelioscopie qui disparaissent rapidement.
Pendant 5 jours ne pas boire, ni manger.
A 48 heures aprés l'intervention contrôle radio, on nous fait avaler une petite gorgée d'un produit sirupeux au goût d'anis ( ) je n'ai pas aimer mais pas le choix.
Le 5e jours eau en petite gorgée, je conseille de prendre une bouteille avec un embout permettant l'apport en petite quantité.
Pas de chaud, ni café...
Pendant 15 jours : bouillons léger et soupe légère (des petites quantités) boire régulièrement sur toute la journée et FROID. Pas droit à la viande. Les champignons et le soja en légumes cuit et en soupe avec un morceau de carotte ou courgette sont des protéines qui peuvent remplacer la viande/poisson au début.
Ensuite cela dépend du protocole du chirurgien.
Le mien est asses raide mais j'ai déjà perdu 26 kg.
weight watcher ne me réussissait plus et je ne regrette vraiment rien.

A 3 mois de l'intervention je mange de tout en petite quantité, mais n'est plus envie de sucré (qu'il faut éviter de reprendre, substitut sucralosesi besoin), plus de boisson gazeuse (je ne buvais que du pespi max et je n'ai plus envie)

Il y a des personnes qui re-dilatent leur estomac en mangeant plus, boisson gazeuse, bomboms, glaces, ...

Comme je ne peux manger beaucoup je privilégie ce que mon organisme a besoin. Et je n'ai plus d'acte de gourmandise.

Si tu veux avoir des idée alimentaires car lorsque l'on se retrouve chez soi après l'intervention : on se demande ce que l'on va pouvoir manger. Il n'y a pas de livre de recette.
Si tu veux en discuter
je suis disponible



enveloppe Lui écrire en privé

"Démarche pour la sleeve"

Envoyé par kiaty94 le 14/10/2016 03:26
Moi aussi, j'ai entamé les démarches pour subir une sleeve, j'ai déjà eu un entretien avec le chirurgien, mais cette opération me fait très peur même si je me sens prête à le faire, j'entends dire qu'il peut y avoir des risques?
C'est vrai que l'obésité occasionne beaucoup de souci de santé comme tu le disais mal de dos, problème d'articulation...etc,
merci pour ton témoignage
enveloppe Lui écrire en privé

"Expérience après plusieurs annees"

Envoyé par lillyange le 28/11/2016 18:42
Bonjour, je viens partager mon expérience post by-pass opérée en février 2008. J ai débutée mon parcours à 108kilos pour un mètre 62. Tout d'abord j'ai eu une diète d'une semaine yaourt légumes à l'eau et poisson. Opération bien passée, un bon mois pour se remettre physiquement. Perdue 30kilos en six mois et les 10 de plus en un an ce qui peut paraître long. Le côté psychologique joue énormément et un soutien est très important car on ne se reconnaît plus dans son nouveau corps. Aujourd'hui, pas de magie je me surveille toujours pour ne pas manger n'importe quoi j ai des variations de deux ou trois kilos mais globalement je tourne entre 69 71kilos avec une taille 40 42. Ma vie est différente j'ai repris le sport depuis septembre pour me muscler. Ah voui j'oubliais en 2011 j'ai eu mon deuxième enfant prise de poids de 10kilos et aucun problème particulier..... Voilà qui résume un peu mon parcours
enveloppe Lui écrire en privé
 
creer un compte