On vous recherche | Actualités | Culture/expo | Archives

Magazine | Culture/Expo

Dessins | Peter B

A l'adresse insignifiante : http://www.geocities.com/Paris/Maison/1425/index.html se trouve un véritable paradis et pour les FA et les BBW. La page "Runde Kunst", Art Rond, de PeterB. Dans des douzaines de dessins, catégorisés par sujet, l'hobby-artiste allemand essaie d'exprimer sa passion et fascination des femmes fortes. « Ce petit endroit dans le web sert à partager avec d'autres ma passion pour les femmes plantureuses, grosses, rondes, fortes » dit-il sur la page d'accueil.

On voit qu'il s'est donné beaucoup de peine pour travailler ses dessins qui montrent des femmes fortes, souvent d'une perspective de voyeur, dans des situations quotidiennes, souvent aussi érotiques, mais jamais équivoques.

Le style d'un homme pour qui l'érotique de la femme forte est sous-entendu sans qu'il oublie les problèmes qui se posent quotidiennement entre le FA et la BBW : Peu de femmes fortes acceptent d'être admirées. Mais la méfiance est déplacée, en général et d'autant plus envers PeterB. Il suffit de regarder ses dessins. Avec les yeux d'un homme qui adore les femmes fortes, il voit en toutes « ses » femmes des êtres érotiques, mais en même temps il sait - par exemple par les petites histoires personnelles qu'il ajoute à chaque dessin - de garder entièrement le respect de la femme : « Il s'agit, sans exception, de montrer la beauté différente des femmes, leurs rayonnement et dignité ; en aucun cas je ne veux insulter ou ridiculiser les gens gros - au contraire .»

J'ai eu la chance de rencontrer PeterB en personne, un homme calme, humoristique, intelligent et réfléchi. Il vient du sud de l'Allemagne, il a 35 ans. Dessiner fait depuis toujours partie de sa vie, il se rappelle avoir adoré les gens gros dès son enfance. Enfant, il dessine des hommes et des femmes, sans différence - mais toujours très ronds ; pendant son adolescence, il commence à se concentrer sur les femmes dans ses dessins dont il perfectionne de plus en plus la qualité et la technique. On peut regarder le résultat sur son site.

Par la suite, un petit interview avec le maître sur ses dessins :

Je m'intéresse à la genèse de tes images. Y a-t-il une condition concrète pour que tu sois inspiré par une femme ?

Eh bien, elle ne devrait pas être trop mince ... Souvent, je suis quelque part, je vois une femme grosse, je la regarde longtemps et je la fixe dans ma mémoire. Chez moi, je prends un crayon et commence à esquisser tout ce que j'ai vu ( cas classique : la situation dans la zone piétonne ) ; l'esquisse ne réussit qu'à ressembler à la femme telle quelle est, mais j'essaie de garder quelques impressions. Souvent, ce sont aussi des images prises de journaux, d'illustrés, de belles femmes (qui ne sont pas forcément grosses !) dont j'essaie d'imiter l'atmosphère, la tenue, les habits - que je dessine plus fortes qu'elles ne sont ( bon exemple - aussi intéressant car j'ai travaillé avec une autre technique : Les « Rounder Girls » sur la page musique. Elles existent en réalité, mais sont plus sveltes. Une affiche de concert m'a servi de modèle). Finalement, ce sont des scènes, des fantaisies qui me viennent à l'esprit (Ines au pupitre, Lisa assise) que j'essaie de fixer sur papier.

Comment élabores-tu tes dessins ?

D'abord, je fais des esquisses de crayon, en quoi la gomme est mon outil le plus important ; mon dieu, ce que j'ai déjà effacé... ! Je dessine, je gomme, j'expérimente un nouveau dessin (Hannah à l'orgue ; près de 6 fois, j'ai effacé des parties et les ai dessinées de nouveau ...) Dès que l'esquisse est bonne (parfois déjà le visage en détail et les ombres), je prends des feutres, parfois de l'encre de Chine et je trace les lignes de crayon, je dessine les détails, j'élabore le tout. A la fin, je me sers d'un crayon gras pour les ombres fines.

Combien de temps s'écoule entre l'idée et le dessin ? Quel est le format original de tes dessins ?

Quand cela va vite (et je suis assez expérimenté maintenant ...), cela prend, en tout, plus ou moins une heure. Mais souvent, je ne fais que l'esquisse, je la laisse traîner, je termine un autre dessin, puis je retourne à cette esquisse etc. Les « orgies d'effacer » peuvent retarder ce processus énormément ( mais ces dessins que j'ai élaborés le plus, ne sont pas forcément les meilleurs ...)
Le format : A4 ou A5, je me sers de simples carnets d'esquisse de papier recyclé ... et parfois juste des fiches qui traînent chez moi. Je n'ai jamais réfléchi beaucoup à mes dessins ; je ne suis pas un artiste professionnel, je n'ai toujours fait que aimer dessiner et peindre ...

Et ta productivité ? Y a-t-il plutôt une moyenne ou plutôt des " périodes de création " ?

Plutôt des périodes de création. Parfois, ce sont trois, quatre images par semaine, parfois je ne fais rien de nouveau pendant des semaines, des mois ; juste quelques changements ou esquisses. Cela dépend bien sûr de mon temps libre et ma disponibilité, mais aussi de la tension intérieure - et d'impulsions d'images ou de BBWs réelles. Peu de rythmes réguliers.

Les textes à côté de tes dessins. Tu les trouves avant, pendant ou après dessiner ? Les textes existaient-ils déjà avant la mise dans le web ou les as-tu fait exprès ?

J'ai presque toujours fait les textes après avoir dessiné. L' "ambiance" d'un dessin ne naît qu'en dessinant ( et effaçant ... ). La petite histoire, je ne la trouve qu'à la fin du processus de dessiner ou même beaucoup plus tard. Et c'est juste pour le web que j'ai fait ou fixé toutes les histoires, parfois il y avait déjà quelques note de crayon à côté des images. J'ai réfléchi pourquoi j'ai ajouté des textes aux dessins (ce dont je ne me suis pas du tout rendu compte quand j'ai commencé a mettre mes premières pages dans le web, je l'ai fait par une fantaisie). Peut-être est-ce parce que j'essaie aussi par ces textes de donner une personnalité, une histoire aux dessins et les femmes des dessins, de ne pas les réduire au rôle d'objets ... (mais c'est une réflexion postérieure et presque trop noble).

Ce n'est pas un peintre technique, mais un admirateur passionné qui parle ... Mais assez de théorie. N'hésitez pas de vous immérger dans le monde de PeterB - découvrez un site exceptionnel - en tant que FA pour admirer les beautés et surtout en tant que BBW pour comprendre l'érotique et attrait de vos rondeurs ; pour que PeterB puisse commencer à des femmes d'une autre perspective que celle d'un voyeur !

SO 28/2/99

On vous recherche | Actualités | Culture/expo | Archives
creer un compte